Le mot juste

2012 – Orchestre symphonique / Symphonic Orchestra – 9’30 »

Version pour orchestre symphonique créée par l’American Academy of Conducting in Aspen Orchestra, sous la direction de Stilian Kirov, le 15 août 2012, Harris Hall, Aspen, Colorado / Version for Symphonic Orchestra premiered the American Academy of Conducting in Aspen Orchestra, conducted by Stilian Kirov, August 15th 2012, Harris Hall, Aspen, Colorado. 

Version pour orchestre chambre créée par l’Orchestre de la Francophonie, sous la direction de Jean-Philippe Tremblay, le 29 juin 2012, Southam Hall, Ottawa. / Version for chamber orchestra premiered by the Orchestre de la Francophonie, conducted by Jean-Philippe Tremblay, June 29th 2012, Southam Hall, Ottawa. 

Note de programme :

  • C’est une profonde fascination pour la voix qui a motivé la composition de cette œuvre. Qu’elle soit chantée, parlée, murmurée ou criée, la voix est un phénomène complexe qui allie précision et polyvalence au niveau des hauteurs, du rythme et du timbre. L’incarnation la plus évidente de la flexibilité timbrale de la voix est la phonétique, les langues étant en effet une forme d’organisation du timbre à travers la disposition des phonèmes. Plus particulièrement, l’étude de la phonétique m’a permis de m’inspirer de la disposition du timbre vocal dans le syntagme « le mot juste » pour structurer le timbre instrumental dans l’œuvre. Que l’on en soit conscient ou non, le pouvoir des mots est grand dans nos vies quotidiennes. La recherche du mot juste constitue une quête importante pour celui qui tente de transmettre adéquatement sa pensée. Cependant, dans notre société bruyante où tant de paroles et d’opinions se font entendre, cette recherche du mot juste n’est souvent pas valorisée. L’atmosphère sombre et inconfortable que dégage l’œuvre traduit mon propre malaise face à cet état de fait, et aussi face à la valorisation de la pensée en général au sein de notre société.

Program note :

  • It is a deep fascination for the human voice that motivated the composition of this work. Voice is a complex phenomenon that requires precision as well as versatility concerning pitch, rhythm and timbre. It can sing, speak, mumble, whisper and shout! But above all, it is the timbral flexibility of the voice, flexibility that allowed the existence of languages which are after all an organization and codification of timbre, that was the most important for me. More specifically, during my creative process, it is the study of phonetics that has allowed me to organize the timbre in the work according to the disposition of timbre in the words  »le mot juste ». Whether we realize it or not, the power of the words is important in our daily lives. And the research of  »the right word » is a crucial quest for the one who wants to precisely share his thoughts. However, in our noisy society, overwhelmed with opinions and unworthy thoughts, this quest for the right word is too often not valued. The dark and uneasy atmosphere of this piece translates my concert towards that fact, and towards the valorization of proper thinking inside our western modern society.
Advertisements